Rechercher
  • Marc

Traversée de juin 2019


La rencontre des participants se fût à l'Anse à Norbert le 21 juin à Colombier.

Moi, Jaëlle, Cédric, Christine, Sonia et Mélanie préparions une belle randonnée aux monts Groulx pour une semaine d'aventure.

Par cet bel après-midi du samedi de route sur la 389, nous arrivions enfin au km 335. Un petit souper, une petite bière, un dodo à la Lyre et le lendemain débute notre escapade sur les plateaux.

Jour 1, Dimanche 16 juin: 9,5 km

De cette montée vers le massif Provencher, le brouillard était parmi nous. Seul sur les lagopèdes nous avions une vue.

Le sentier était correct, malgré les arbres tombés, il n'y avait pas trop de bouette. La neige débuta un peu après le lac Castor. Les raquettes étaient de mise tout au long de cette dernière montée jusqu'au sommet. Le massif était encore un peu enneigé. Les vallées avaient encore un bon 4 pieds de neige. Surtout celui de la descente pour se rendre au lac Quintin. Lors de cette marche vers le leanto, nous avons longé de trop prêt la falaise qui nous amena vers la fin du lac. La neige y était collante et lourde avec les pieds mouillés dès le premier jour de marche.

Un petit coucher dans la neige, un bris de 2 pôles pour notre tente et une réparation adéquate avec des pôles trouvés en chemin! Le Leanto est de pire en pire, bientôt, il n'en restera que ruine. SVP, ramasser donc vos déchets et ne rien laisser traîner dedans. J'ai ramené une douche portable neuve. Merci à celui qui l'ait laissé dans le Leanto!

Un essaye à faire un petit feu, mais le bois était trop mouillé et pas de bois dans les alentours. Ce n'est qu'une partie remise

Jour 2, lundi 17 juin: 8 km

Du lac Quintin, nous nous rendions sur le monts Oxyria. Nous avons emprunté la vallée du Quintin jusqu'à l'embouchure du lac Nomade.

Nous avons monté sur le massif Nomade pour rejoindre le lac Magique. Nous avons eu droit à une belle descente dans la neige pour rejoindre le Magique.

Nous avons donc longé le lac Magique pour prendre la vallée qui se rend au mont Oxyria.

Nous avons grimper l'Oxyria, et de grand vent nous attendais! Plus loin sur la crête en direction du lac Joyel, nous avions monté les tentes après une bonne journée de marche et de fatigue.

Jour 3, mardi 18 juin: 9,1 km

Du massif Oxyria jusqu'au lac du reflet bleu Une journée assez facile, nous avions marché dans la neige 95% du temps.

Jour 4, Mercredi le 19 juin: 9,7 km

Du lac, nous nous rendions au lac du Faucon pèlerin pour une dernière nuit en montagne. On a monté le sommet du lac de la Chicoutai, descendu au lac de la Benoîte, et grimpé sur le mont Boissinot. Pour ensuite rejoindre le lac du Faucon.

La dernière journée, nous avons débuté tôt la marche pour rejoindre le sommet du Jauffret et entamer la descente pour rejoindre la 389. La marche a été fait sans raquette. Une distance de 11,5 km a été parcourue.

Pour cette 9ème traversée, l'équipe était d'enfer! Totalisant 48 km de marche, les 2 premières journées fut assez froide, avec un mélange de pluie et de brouillard. Les 3 dernières, la surprise de la chaleur et du soleil. Encore d'agréables moment passé sur le massif. Ça été une traversée exceptionnelle, que du pure bonheur de côtoyer des gens agréables. Merci à tous d'avoir partagé ces moments magiques.

#Expédition #MontsGroulx #MontGroulx #Veyrier

335 vues

©Marc St-Hilaire 2019. Tous droits réservés